Anne Deval

Née à La Rochelle, Anne Deval choisit de s'installer en 1972 dans le Sud de la France où elle s'initie seule au travail de l'argile. C'est dans le midi qu'elle a formé son regard, qu'elle a appris à faire jaillir la lumière du matériau qu'elle utilise pour ses sculptures, la terre de Bollène.

Recherchant son inspiration principalement dans ses lectures, Anne Deval mêle, depuis une vingtaine d'années, dans plusieurs séries successives, des vestiges architecturaux et des corps de personnages. Ses personnages sans tête et hiératiques, ressurgissent d'un temps passé, souvent mythologique.

Anne Deval a introduit peu à peu dans ses œuvres la tête qui achève une représentation de héros abîmés par le temps, coiffés de casques d'une grande finesse. Plus récemment, l'artiste a inséré des barres métalliques dans ses sculptures qui lui permettent de les projeter davantage dans l'espace.

La Galerie Guillaume a exposé régulièrement le travail d'Anne Deval, notamment à Art Paris en 2005 et pour une exposition "Musique" en 2008.
 

  • Iront-elles à la plage

    , 2000

    , terre cuite

    , Haut. 170 cm

  • Violoncelle

    , 2008

    , terre cuite

    , haut. 98 cm

  • Résister au chant des sirènes

    , 2008

    , terre cuite

    , haut. 182 cm

  • Guerrier

    , 2004

    , terre cuite

    , haut. 70 cm environ

  • Femme

    , terre cuite

  • Guerrière

    , 2002

    , terre cuite

    , haut. 190 cm

  • Onze novembre

    , 2004

    , terre cuite

    , haut. 74 cm

  • Antigone

    , 2005

    , terre cuite

    , haut. 178 cm

  • Achille

    , 2004

    , terre cuite

    , haut. 80 cm

  • Ventre rouge

    , 2011

    , terre cuite

    , haut. 170 cm

  • À quoi rêvons-nous 5

    , 2012

    , terre cuite

    , haut. 190 cm

  • Femme - Livre 5

    , 2008

    , terre cuite

    , haut. 200 cm

  • À quoi rêvons-nous

    , 2012

    , terre cuite

    , haut. 190 cm

Cliquez sur une image pour l'agrandir