Sabine Weiss

Sabine Weiss naît à Saint Gingolph, un petit village suisse, en 1924. Sa mère dès sa plus tendre enfance éveille son regard en l'emmenant visiter des galeries d'art et des églises romanes. Son père, chimiste, aime la voir tirer ses petites photos avec les moyens de l'époque. Aussi, très tôt, la jeune Sabine s'interroge sur son métier à venir, et décide que puisque c'est ce qu'elle aime faire, elle deviendra photographe.

De 1942 à 1945, c'est chez Boissonnas à Genève, maison d'une dynastie de photographes de plus de 80 ans, que la photographe fait l'apprentissage du métier.

En 1945, Sabine Weiss vit dans un atelier à Genève mais un an plus tard elle décide de tout quitter, pour s'installer définitivement à Paris. Elle sait qu'il n'y aura pas de retour... Elle a son métier en main et devient l'assistante de Willy Maywald.

En 1949 elle rencontre le peintre Hugh Weiss qui devient bientôt son mari. Elle quitte Maywald enrichie des rencontres faites auprès de lui et débute une très longue et belle carrière.

En 1952, elle photographie la mode, le reportage et la publicité, et rencontre à Vogue Robert Doisneau qui remarque l'authenticité de son travail et la présente à l'agence Rapho avec qui elle collaborera pendant tant d'années.

Dans ses moments de liberté, elle aime immortaliser en toute simplicité les profondeurs de l'homme. Ces dernières années, Sabine Weiss se consacre entièrement à des expositions qui témoignent de son travail humaniste et de la sensibilité toute particulière de son oeuvre.

  • L'homme qui marche

    , photographie

  • Moi aussi j'te vois

    , 1990

    , photographie

  • Le saut de la barque

    , photographie

  • L'enfant au ballon

    , photographie

  • Enfant espiègle

    , photographie

Cliquez sur une image pour l'agrandir