Christian Renonciat
Friselis

A l'occasion de la Nocturne Rive Droite, Guillaume Sébastien est heureux de présenter pour la première fois le sculpteur Christian Renonciat. Loin de servir la tradition du trompe-l'œil comme il paraît à première vue, ou même celle de l'hyperréalisme qui lui serait plus pertinente, Christian Renonciat restitue de façon extraordinaire la sensation des matières dont il fait son sujet sans jamais faire oublier que ce sont des sculptures, et qu'elles sont en bois.

Pour l'exposition à la Galerie Guillaume, Christian Renonciat réalisera environ vingt nouvelles œuvres, toujours dans le bois, mais pour ainsi dire sans sujet : les sculptures y sont composées librement, sans référence à quelque réalité familière que ce soit. Leur matière s’y étend, s’y déploie, s’y plie ou s’y froisse, mais c’est elle-même qui se présente et qui se montre : ce n’est ni un carton, ni une couverture, ni une feuille de papier, mais une pure et douce géométrie de surface, grain de peau, friselis et pli d’aisance.

Christian Renonciat parle ainsi de son travail : «  Je ne veux pas énoncer, montrer ou raconter, c’est-à-dire parler à l’esprit de celui qui regarde : je veux m’adresser à son corps, à ses sens, et réveiller si possible en lui l’un de ces bouquets de sensations que sa mémoire sensible collectionne depuis l’enfance, C’est ainsi qu’il me prêtera peut-être un talent magique que je n’ai pas : celui de représenter exactement le bruit, le toucher, l’odeur de cette matière qui lui est si familière, et qu’il connait si bien. En fait c’est lui qui « apporte » la sensation qu’il ressent à la vue de telle ou telle sculpture, à la manière de la madeleine de Proust : une sensation ramène à la conscience tout un monde émotionnel enfoui. »

Depuis quarante ans, Christian Renonciat  a exposé partout dans le monde, de Houston à Tokyo, en passant par Helsinki, Genève, Macao, Beyrouth ou Hong Kong. Il a aussi réalisé de nombreuses sculptures monumentales, à Tokyo, Paris, Saumur, La Rochelle, Monte Carlo, Reims, Atlanta, Sapporo, Issy, etc.

A l’occasion de l’exposition, un catalogue sera édité avec un texte de Paul Ardenne.

Télécharger le dossier de presse
  • Grand carton scotché, oblong

    , 2018

    , sculpture sur bois d'ayous

    , 102x203 cm

  • Froissé carré

    , 2019

    , Ayous

    , 76x87 cm

  • Papier déplié 8 plis

    , 2012/2019

    , sculpture sur bois d'ayous

    , 80X180 cm

  • Grande enveloppe 1/5

    , 2018/2019

    , sculpture sur bois d'ayous

    , 90x90 cm

  • Black froissé

    , 2016

    , sculpture sur bois d'ayous

    , 73x93 cm

Cliquez sur l’image pour l'agrandir